Artist Date

Artist Date

Jeudi dernier, je me suis faite plaisir. Je suis allée à la nocturne du Quai Branly (gratuit jusqu’au 11 octobre). Seule, accompagnée d’une playlist et de mon carnet Moleskine (pour prendre des croquis et des notes). Ces instants là, je les surnomme Artist Date. Traduction: Rendez-Vous d’Artiste. En quoi ça consiste?

Illustration réalisée à l’occasion de mon « artist date » au Quai Branly, jeudi 3 octobre 2019

Un concept phare que j’évoque souvent dans mes ateliers et formations.

L’idée ici est d’organiser à une certaine fréquence (par exemple une fois par semaine), une activité pour soi (et avec soi-même), de son choix. Ce peut être une expédition (partir à la découverte d’un lieu). Ce peut être une visite (visiter un musée ou une ville). Julia Cameron, auteur du livre The Artist’s Way, remarque à l’occasion de ses cours, une forte réticence à l’idée de « prendre du temps pour soi » et de « s’amuser ». Si elle pouvait résumer ce concept en un seul mot ce serait ainsi: jouer. En d’autres termes, on peut le voir comme une façon de ré approvisionner son subconscient, ou nourrir son imaginaire, avec de nouveaux outils et de nouvelles idées (sans prise de tête).

Ici on part à la recherche de quelque chose de nouveau. Un moment de détente que l’on souhaite s’offrir depuis un moment. Dans ce cas, on peut aller prendre un déjeuner dans son restaurant préféré, accompagné(e) d’un livre ou d’un journal. Un instant découverte qui fait partie d’un projet personnel que l’on a pas forcément partagé auparavant. Dans mon cas, j’avais envie de me documenter sur les masques aborigènes. Ce qui a donné naissance à l’illustration de cet article.

N.B. Attention, ces activités ne sont pas limitées aux artistes! Tout le monde peut s’organiser un Artist Date. Voyez-le comme un instant que vous vous offrez, pour jouer et pour éveiller celui qu’on appelle son « enfant intérieur »

Des idées d’Artist Date:

  • Aller jouer au touriste dans sa propre ville (visiter des parcs, des musées…)
  • Aller voir une expo de son choix
  • Aller faire une ballade dans un parc ou en forêt
  • Partir en week-end dans une autre ville de son choix, ou à la campagne
  • Se rendre dans un magasin favori (librairie, papeterie…)
  • Faire du jardinage
  • Prendre une heure dédiée à son projet reporté depuis des mois
  • Sortir prendre l’air, accompagné de son journal pour écrire et prendre des notes
  • Prendre le temps de ne rien faire
  • S’offrir une place de concert (avec son artiste préféré)
  • Écrire un poème ou une lettre dédiée à un être cher
  • [Liste à compléter]

L’idée à retenir ici, c’est l’importance de savoir prendre du temps pour soi. La relation que nous avons avec nous-même reflète toutes les relations que nous entretenons avec notre entourage. Nous nous devons de lui apporter autant d’importance que les autres.

Pour les anglophones, voici la description officielle tirée du livre:

The Artist Date is a once-weekly, festive, solo expedition to explore
something that interests you
. The Artist Date need not be overtly
“artistic” — think mischief more than mastery. Artist Dates fire up the
imagination
. They spark whimsy. They encourage play. Since art is about the
play of ideas, they feed our creative work by replenishing our inner well
of images and inspiration. When choosing an Artist Date, it is good to ask
yourself, “what sounds fun?” — and then allow yourself to try it.

Artist Dates are assigned play.

Et vous, quel était votre dernier Rendez-vous d’Artiste ? Qu’allez-vous organiser ou mettre en place pour le prochain Artist Date à venir ?

À court d’idées, posez-vous cette question: Qu’est-ce qui éveille ma curiosité en ce moment?

L’Art de Demander (Amanda Palmer)

L’Art de Demander (Amanda Palmer)

Amanda Palmer, artiste indépendante, statut vivante (The Eight Foot Bride), compositrice et interprète américaine. On a juste envie de l’appeler « l’artiste du peuple ». À l’occasion de son concert au Bataclan, samedi 29 septembre dernier, j’ai eu envie de partager ici quelques leçons de sagesse…

Amanda Palmer, au Bataclan, le 29 septembre 2019

Laisse-toi tomber et fais confiance

Amanda Palmer

Le pouvoir de la vulnérabilité

Grande pratiquante du Crowdfunding et du CouchSurfing. Palmer a toujours privilégié sa relation avec son audience. Le jour où son label lui demande de changer d’approche et de communication avec ses fans, elle a préfère le quitter pour rester fidèle à ce qu’elle a toujours fait. Patreon est l’outil parfait pour cela: vous soutenez directement les créateurs de votre coeur. Il n’y a plus d’intermédiaire entre l’audience et l’artiste.

Si je pouvais nommer sa principale force c’est sa vulnérabilité ultra puissante. Ce n’est pas tout le monde qui apprécie l’artiste et ses idées. Elle est peut être très provocatrice mais elle a le mérite de dire et de faire ce qu’elle pense. Au risque de vous faire passer des rires aux larmes. Elle s’est toujours mise dans des situations complexes, plus particulièrement face à ceux qui n’approuvaient pas ses propos (au point de recevoir des menaces de mort). Elle parle de ces choses qu’on pense tout bas et qu’on n’ose pas dire. Elle nous fait sentir moins coupable et nous rappelle la part imparfaite de notre être. En d’autres termes, c’est une artiste qui fait du bien de par ses musiques et de ces quelles transpirent: l’authenticité.

Voici une citation phare de son livre:

« Lorsque vous acceptez l’aide de quelqu’un, que ce soit sous forme de nourriture, de logement, d’argent ou d’amour, vous vous devez d’avoir confiance en l’aide apportée. Vous ne pouvez pas accepter à moitié et passer la porte sur vos gardes. Lorsque vous faites radicalement et ouvertement confiance en quelqu’un, non seulement ils prennent soin de vous, mais ils deviennent aussi vos alliés et votre famille. Parfois, des gens se montrent indignes de notre confiance. Lorsque cela arrive, la bonne réponse n’est pas: « M****, je savais que je ne pouvais faire confiance en personne! », la bonne réponse est: « Certaines personnes sont juste nulles… ». Puis on continue à avancer.

Amanda Palmer

Le message qui a clôturé le concert peut se résumer ainsi: le rôle de l’artiste n’est pas de vous rendre « confortable » mais tout le contraire, alors…

« Go into the dark and make light 💡 »

Allez dans la pénombre et faites de la lumière !

Son livre, The Art of Asking :

Son Ted Talk, du même titre :

Playlist découverte, Amanda Palmer on Solybox.me