Une vie sans réseau

pexels-photo-5081932.jpeg

Précisions sur le titre : à l’exception de LinkedIn et Youtube que j’utilise dans le cadre de mon activité pro et perso, soyons honnêtes!

Je me suis posée de nombreuses fois la question ces derniers mois. Si j’avais le choix, l’unique choix. Je n’aurai aucun compte sur les réseaux sociaux. Il y a maintenant longtemps que j’ai supprimé mon compte Facebook. Depuis quelques mois je fais de même pour Instagram en y retournant de temps à autre. Je réalise à quel point ma relation avec ce « genre » de plateforme, passe d’un extrême à l’autre. Comme si je n’arrivas pas à y trouver une stabilité. À chaque fois je me dis: « je passerai plus de temps à créer du contenu qu’à en consommer ». C’est tout le contraire qui se produit.

Dois-je préciser que je n’ai strictement rien contre les réseaux sociaux de façon générale. C’est la justesse de leur utilisation qui me pose problème. Je le vois directement dans le cadre de ma vie privée. Depuis leur existence début 2000, ils n’ont pas toujours été source d’épanouissement. Pour sûr, ils ont permis de garder contact avec nombreuses personnes. À force de déménager les échanges de mails ne sont pas toujours suffisant au fil des années. Leurs transformations et les applications sont devenues telles que leur simple utilisation me dépasse.

La question que je continue à me poser : Y a t-il une bonne utilisation possible de ces réseaux? Par là je veux dire, est-il possible d’y trouver un équilibre sans se laisser engloutir par des feeds infinis?

Laisser un commentaire