Racontez des histoires

« Kepler réalise quelque chose de crucial et d’irréductible au sujet de la psychologie humaine: la preuve scientifique était trop complexe, trop laborieuse, trop abstraite pour persuader, pour le moins ses pairs, encore moins un public scientifiquement illettré; ce ne sont pas les données qui pourraient démanteler leur esprit de clocher céleste, mais la narration (raconter des histoires). Trois siècles avant que le poète Muriel Rukeyser n’écrive « l’univers est fait d’histoires, pas d’atomes, » Kepler savait que peu importe la composition de l’univers, sa compréhension était, en effet, le travail d’histoires, pas de science – ce dont il avait besoin c’était une nouvelle rhétorique par laquelle il pourrait illustrer, de façon simple mais irréfutable, que la Terre est effectivement en mouvement. Ainsi, Le Rêve était né.« 

Extrait du livre Figuring de Maria Popova

Laisser un commentaire