L’Obstacle est le Chemin

Supplément Vidéo


L’Obstacle est le Chemin (titre original: The Obstacle is the Way) de Ryan Holiday est un livre rempli d’histoires et d’anecdotes sur ceux et celles qui ont su dépasser l’obstacle qui se présentait à eux. Un regroupement d’outils et une philosophie de vie très stoïcienne. Parfait pour la continuité de la saison de cet été dédiée au syndrome de l’imposteur. Ce livre est un véritable trésor. J’ai eu la chance de le lire juste avant le confinement. À l’arrivée de ce dernier, j’ai pris l’opportunité qui m’était donnée (deux mois enfermée) pour appliquer quelques concepts.

Questionnement dans cet épisode et article que je vous invite à vous poser:

Qu’est-ce que représente ou évoque le mot “obstacle” pour moi ?

Je donne mon approche personnelle de ce mot au tout début du podcast 😉


En trois points :

Perception

La clé première c’est ce qu’on appelle Perception. En d’autres termes, comment vous voyez les choses et sous quel angle? La majorité du temps nous ne voyons que la partie émergée de l’iceberg. Elle est plutôt négative et désagréable. Qui aime avoir un obstacle sur son chemin? Si l’on se décale pour observer une autre vision de ce qui nous arrive (prendre des distances avec sa propre situation) alors on peut arriver à une nouvelle approche, plus lumineuse et plus riche que ce qu’on aurait pu s’imaginer avant.


Les histoires et les exemples évoqués pour ce point

  • Rockeffer et sa fortune: il a basé son approche en observant les erreurs de ses semblables (la panique)
  • Rubin Hurricane Carter en prison pendant 19 ans pour un crime qu’il n’a pas commis. Il en a profité pour étudier.
  • La NASA ne peut pas se permettre d’envoyer des individus incapables de prendre des distances avec leurs émotions dans le cadre d’un obstacle (danger, scénario alternatif) alors ils se doivent d’être préparés à gérer ce stress. [C’est ce que je te propose de faire en séance, pour me contacter c’est ici]

Question utilisée en Coaching: Posez-vous là lorsque ça vous arrive, « qu’est-ce que me conseillerait mon ou ma meilleur(e) ami(e) ? » Les stoïques s’imaginaient parler à un sage en lui demandant conseil face à une situation difficile.

Action

Le plus important après avoir changé de perspective, c’est de passer à l’action. Soit en prenant l’obstacle comme un avantage, dans ce cas de figure on le retourne. Soit en choisissant une autre voie alternative, qui nous est offerte. Ce point demande un minimum de créativité et de flexibilité mais il est tout à fait accessible à tous. Bien entendu, il sera question ici de garder le cap avec persistence et discipline (clé). 

Les histoires et les exemples évoqués pour ce point

  • Amelia Earhart avait un travail mondain mais gardait en vue des opportunités (créatives) pour réaliser son rêve: devenir pilote. Un jour, on l’appelle pour lui proposer de participer au premier vol transatlantique en tant que passagère non rémunérée.
  • L’histoire de Demosthene, le grand orateur d’Athènes.
  • Georges Clooney, dans ses débuts d’acteur rencontrait nombreux refus au point de sortir de casting avec beaucoup de colère. Sa solution ? Changement de perspective et de stratégie : « j’arrive en tant que solution pour les réalisateurs. Ils ont besoin de moi en tant qu’acteur. Je suis la solution à leur obstacle. »
  • Grèce antique, l’histoire du général Pericles et de la Guerre du Péloponnèse

Will

(La volonté) La perception et l’action c’est bien mais sans volonté il n’y a rien. L’important ici est de savoir avancer pas par pas. Peu importe la situation. Cette volonté c’est ce qui nous conduit tout au long du chemin. C’est ce qui a fait tenir dans le temps, les plus grands succès de l’histoire.

Les histoires et les exemples évoqués pour ce point

  • Walt Disney a été fondé onze mois avant le krach financier de 1929
  • Hewlett-Packard a été fondé pendant la Grande Dépression de 1935
  • Un coach sportif parlera toujours d’une montagne qu’il faut savoir approcher par petits pas: “match par match”

Enfin chaque obstacle a ses faiblesses et ses forces

  • Gandhi a su utilisé la faiblesse des anglais à son avantage (la non-violence).
  • Alexandre le Grand et son cheval Bucephalus (histoire évoquée en fin du Podcast). 
  • Thomas Edison a dû tester 6 000 matières avant de trouver le filament adéquate à son invention (l’ampoule).

Rappelez-vous surtout ce que j’évoquais lors d’un précédent épisode sur le stoïcisme: il y a ce que nous pouvons changer puis il y a ce sur quoi nous n’avons pas de contrôle. Alors autant l’accepter. Thomas Edison face à l’incendie de son laboratoire au début des années 1900, avait 67 ans et sa réaction fut : « Voilà une opportunité pour recommencer !”

N’oubliez pas, il y a ce qui vous arrive et puis il y a vous (votre réaction). 
Belle écoute, belle lecture, et bon été 

Publié par

Entrepreneure multi-passionnée, fondatrice de Solybox. Son objectif, promouvoir une approche différente du business, de l'entrepreneuriat et du développement personnel. Multi passionate entrepreneur, founder of Solybox. Always looking for better ways to serve people... with a new & bright meaningful approach to life!

Un commentaire sur « L’Obstacle est le Chemin »

Laisser un commentaire