La Créativité selon Woody Allen

“La douche… vous savez il y a des ions positifs sous la douche provenant de l’eau qui tombe, l’électricité, ça aide à la réflection, à générer des idées. Si je me déshabille et que je vais sous la douche, pas que j’en ai besoin, (je peux très bien avoir pris une douche trois heures auparavant lorsque je me suis levé), mais juste rester sous l’eau, vous changez de lieu, vous laissez le monde réel derrière et les choses s’ouvrent à vous. »

« Ce que les gens (qui n’écrivent pas), ne comprennent pas c’est qu’ils pensent que vous inventez les lignes consciemment alors que c’est faux. Je suis assis dans la pièce, je pense à la fille qui rentre dans la pièce, elle parle et mon inconscient fait une blague. Je rigole à cette blague parce que je l’entends pour la première fois. »

« Vous savez, je crois beaucoup à la chance, je le répète dans mes films, les gens disent que je provoque ma chance, la même personne descend la rue et un piano lui tombe sur la tête,  » l’arroseur est arrosé « . La vérité c’est que votre vie ne peut être contrôlée. Vous savez une personne peut chanter, une autre peut dessiner et faire du mieux qu’il peut et puis rester à la merci de la chance. »

Source: Interview of Woody Allen by Cal Fussman, 2013

The shower, you know there are positive ions in the shower coming from the water coming down, the electricity, it helps your thinking in terms of ideas if I take my clothes off and go into the shower not that I need a shower I may have had a shower three hours ago when I woke up but just to stand under water in the shower its the change of venue and you’ve left the real world behind and things open up for you.
What people don’t understand that don’t write is that they think that you make up the line consciously but you don’t so I’m sitting in the room and thinking at the girl comes into the room and she says and my unconscious it makes the joke and I laugh at it because I’m hearing it for the first time myself
You know I’m a great believer I’ve said this in my movies in luck people say well I make my luck and the same guy walks down the street and a piano drops on his head that’s name hoisted (l’arroseur arrosé) the truth of the matter is your life is very much out of your control you know one person can sing one can draw and do the best you can and then you’re at the mercy of fortune.”

Tag(s) associé(s):