Day 5 : Conscience et Technologie

Voici une approche intéressante d’Eckhart Tolle au sujet de notre rapport aux technologies. J’ai toujours trouvé ses propos justes. Chez lui, il n’y a pas une seule et grande vérité. Il prend le temps de regarder les choses sous un angle différent.

Pour Eckhart, la technologie est avant tout une extension de notre esprit. C’est un outil, un « channel », comme un autre. Il est par conséquent « neutre ». Il n’y a pas lieu de parler de bien ou de mal… Tout dépend de ce que l’on en fait. C’est là, qu’apparaît une différence entre une approche productive, consciencieuse et une autre approche plutôt dépendante et inconsciente.

Il dit: « En ce moment même, si vous voulez en apprendre davantage sur l’inconscient, regardez les commentaires, les postes et la réaction des gens. Ce que vous y trouverez principalement, c’est un reflet de l’inconscient collectif. L’identificaton instantanée du mental qui affirme sa position. C’est pour cela, qu’il faut faire attention à ce que l’on met sur les réseaux… »

Ainsi pour lui il n’est pas seulement question de comment on l’utilise mais aussi et surtout à quelles fins ? Est-ce pour montrer ou prouver sa raison et asservir un ego qui recherche toujours à avoir le dernier mot ? Ou est-ce pour éveiller les consciences, en publiant des informations qui aideront les uns et les autres, en incitant au partage et à l’écoute ?

Sur ce point, Tolle dit: « évitez de montrer aux gens qu’ils ont tort. N’amplifiez pas l’ego. Posez-vous la question suivante : est-ce une communication consciente ou réactive ? » 

L’objectif appréciable pour Eckhart (dans l’utilisation de ces technologies), c’est de vouloir « éveiller les consciences ». Pour cela, il prend l’exemple des applications qui nous apprennent à méditer (comme Headspace, Waking Up ou encore Calm).

Il dit: « Aujourd’hui, un même outil peut très bien mettre en pagaille votre tête, comme il peut le désencombrer. » 

Il prend aussi l’exemple d’une entreprise allemande qui pose des règles autour de ce sujet, comme celle de « ne pas envoyer d’emails après 18h00« . Ou encore, Arianna Huffington, qui propose « une chambre sans écran » (ni télévision, ni smartphone, ni kindle). Voici des solutions à explorer davantage.

Il termine en rappelant l’importance que tout cela continue à évoluer, au risque de « l’aliénation mentale ». Avant même la création de ces outils, la plus grande addiction qui existe (depuis le début des temps), c’est notre addiction au mental. Avec ou sans technologie, elle est . Comme nous créons un espace entre nous et notre mental, dans la méditation, il est important de conserver cet espace entre nous et ces technologies dans la vie de tous les jours.

Eckhart Tolle est l’auteur des deux best-sellers : Le Pouvoir du moment présent et Nouvelle Terre.

Pour plus d’informations (en anglais): une vidéo